1er réseau associatif de financement des créateurs d'entreprise
221 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français
16 416 entreprises et 43 130 emplois créés ou maintenus en 2017
Accueil > La Cryothérapie avec "CRYO EVOLUTION"

La Cryothérapie avec "CRYO EVOLUTION"

Avec la conception de ses machines de cryothérapie corps entier, Monsieur KEMP innove dans l'art d'utiliser les bénéfices du froid pour réparer certains traumatismes et lésions.
Focus sur un jeune chef d'entreprise qui n'a pas froid aux yeux !

 


 

Votre concept en quelques mots ?

« Cryo évolution » est spécialisée dans la conception, la vente et le service après-vente d’enceintes de cryothérapie corps entier. Notre offre est globale, puisqu’elle comprend l’installation, la mise en place des systèmes de sécurité annexes permettant d’adapter l’appareil selon l’environnement, ainsi que le paramétrage.

Notre but est de pérenniser la « cryothérapie corps entier » sur le marché français, en nous positionnant avec un produit « made in France » de qualité, afin de donner une belle image de la cryothérapie.

Comment est née chez vous l’idée de créer une enceinte de cryothérapie corps entier ?

Tout simplement en  regardant un reportage télévisé !

Il y a de cela quelques années, les médias commençaient à parler de la cryothérapie et de l’utilisation qui en était faite dans le domaine du cyclisme, dans le cadre de la récupération musculaire de ces sportifs de haut niveau.  Je m’y suis intéressé de loin dans un premier temps, mais ayant fait mes études dans le domaine du froid et de la ventilation, l’idée a germé doucement. Ma volonté d’être indépendant professionnellement et le sentiment d’avoir acquis suffisamment d’expérience pour me lancer, ont fait le reste ...

Pouvez-vous nous parler de votre parcours professionnel ?

Je suis diplômé d’un Bac Pro en Technique du froid et Conditionnement de l’air, que j’ai obtenu en alternance. J’ai occupé de multiples postes pour des  sociétés spécialisées dans différents domaines du froid (alimentaire, laboratoire).

J’ai intégré par la suite, une société dans laquelle j’ai eu l’opportunité de monter en compétences. J’ai en effet été embauché en qualité de dépanneur, mais au fil des années mes fonctions ont considérablement évolué, puisque j’en suis devenu le Directeur commercial.  Puis tout naturellement m’est venue l’envie de travailler pour mon propre compte.

Comment avez-vous connu Initiative Nord Seine et Marne ?

J’ai découvert la plateforme Initiative Nord Seine et Marne en faisant des recherches sur le  site de l’Agence France Entrepreneur (APE). J’ai constitué mon dossier sur IP2.0, avec l’aide d’un conseiller en création d’entreprise de la CCI 77, puis j’ai rencontré un permanent de la  plateforme pour finaliser mon dossier avant sa présentation devant les membres du comité d’agrément.

Mon passage devant cette assemblée de membres qualifiés rassemblant des compétences multiples, a été assez stressant pour moi (même si je m’y étais bien préparé), mais je reconnais que cela a également été une chance de voir mon projet ainsi expertisé. Et quel soulagement d’apprendre à l’issue du comité que ces professionnels validaient la cohérence de mon projet et m’accordaient leur confiance.

Comment se déroule votre activité aujourd’hui ?

Plutôt bien ! J’ai commencé dans un garage, et aujourd’hui j’ai un local qui comprend un showroom, un atelier et des bureaux. Tout se met en place petit à petit, nous commençons à gagner en notoriété et construisons notre réseau de clients.

Comment envisagez-vous l’avenir ?

Notre objectif : développer notre activité en multipliant nos clients bien sûr, mais surtout devenir les leadeurs sur le marché.

Pour cela, il est important de bien s’entourer dès le départ, afin d’assoir notre crédibilité et notre notoriété. Nous envisageons de nous structurer un peu plus, avec la création d’emplois  dans l’année qui nous permettront de nous développer en élargissant notre gamme de produits, présentant plus de  technicité.  Par la suite, nous souhaiterions prendre des parts de marché sur l’Europe,  puis nous développer à l’international

Deux embauches sont  prévues : une personne pour gérer les tâches administratives prévue en juin et un technicien au mois de  septembre.

Un conseil pour un nouveau chef d’entreprise ?

Il est important de croire en son projet, d’être courageux, et de ne pas être avare de son temps. C’est une toute autre vie que celle d’un salarié, car on ne compte plus ses heures ! Mais c’est une très belle expérience, un challenge très motivant.

Un mot pour la fin….

 Je suis tenté de vous dire « A bientôt ! » Pour un prêt d’honneur développement ...