1er réseau associatif de financement des créateurs d'entreprise
221 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français
16 416 entreprises et 43 130 emplois créés ou maintenus en 2017
Accueil > Concours 2015: Reprendre une entreprise et réussir en Seine et Marne

Concours 2015: Reprendre une entreprise et réussir en Seine et Marne

Vous avez repris une entreprise en Seine et Marne et contribué au développement de ses savoir-faire et de ses emplois sur le Territoire ?
Alors participez à ce concours et tentez de gagner de la visibilité (via une campagne médiatique de votre entreprise) et des prestations d’une valeur de 10.000 € !

"Reprendre et réussir en Seine et Marne"

Destiné à encourager le reprise d'entreprises, ce concours s'adresse aux chefs d'entreprises ayant repris une affaire en Seine et Marne et répondant aux critères d'éligibilité demandés, à savoir:

  • Etre le représentant légal de l'entreprise ;
  • Avoir repris une entreprise durant la période du 31/12/2010 au 31/12/2013 inclus ;
  • Exercer l'activité sous forme de société (EURL, SARL, SA, SAS ou autre) ou en entreprise individuelle ;
  • Etre immatriculé en seine et Marne au registre du commerce et des sociétés et/ou au répertoire des métiers ;
  • Etre à jour de ses obligations sociales et fiscales.

 

 Les meilleures reprises d'entreprises seront récompensées dans 2 catégories:

TPE (0/10 salariés)

PME (10/250 salariés)

Prix à gagner d'une valeur de 10.000 euros (trophées, prestations et prix).

Date limite de dépôt des dossiers : 18 mai 2015.

La remise des prix aura lieu le 9 juin 2015 à la CCI de Seine et Marne à Serris.


Pour télécharger le dossier de candidature et le règlement, rendez vous sur le site de la CCI 77

Le "Concours reprendre et réussir en Seine et Marne" est parrainé par la CCI Seine et Marne, la chambre de Métiers et de l'Artisanat de Seine et Marne, la Fédération du BTP 77, ORANGE, CIC Est, la Société Générale, Seine et Marne Développement, le CRA et AG2R La Mondiale, Métin, la CGPME 77 (liste des partenaires non exhaustive).